CORONAVIRUS A MILAN


Cet article est voué à éclaircir certaines personnes qui ne parlent pas italien et qui ont du mal à suivre tout ce marasme d’informations.


SITUATION ACTUELLE

Le chef de la protection civile et commissaire des urgences, Angelo Borrelli, a annoncé que les cas actuels sont repartis de cette manière : 212 en Lombardie (dont 6 victimes), 41 dans le Veneto (dont 1 victime), 23 en Emilia Romagna, 2 en Toscane, 4 dans le Piemont, 3 dans la Lazio, 1 en Ligurie, 1 en Sicile et 1 dans le Trentino ; 229 cas sont donc confirmés.

Des 288 cas confirmés, environ 43% des personnes sont hospitalisées avec symptômes, 10% sont dans des conditions plus sérieuses en thérapie intensive et 44% des personnes contaminées mais sans symptômes sont en isolement à leur domicile. Malheureusement 7 décès et seulement pour l’instant 1 guérison totale.

Avec ces chiffres, l’Italie est donc le troisième pays au monde avec le plus de cas de personnes contaminées après la Chine (plus de 77.000 cas) et la Corée du sud (893 cas).

Il semblerait qu’énormément de personnes aient été contrôlées mais que l’analyse du Corona virus n’a pas été faite car ces personnes ne présentaient qu’un simple symptôme de grippe. Comme le dit l’expression « quand on cherche on trouve » et vu le nombre de cas sans symptômes, il y a très probablement beaucoup d’autres cas en Europe mais simplement non diagnostiqués.


ZONE ROUGE

Le patient numéro 1 a contaminé beaucoup de personne dans la zone de Lodi qui est devenue en quelques heures LA zone de contamination numéro 1 et est appelée la Zone Rouge.

10 comunes sont en quarentaine (Codogno, Castiglione d’Adda, Casale, San Fiorano, Bertonico, Fombio, Terranova dei Passerini, Somaglia, Maleo e Castelgerundo) depuis samedi 22 fevrier. De nombreux policiers ont été placés aux “frontières” de ces villages pour éviter le départ des habitants. Activités commerciales, ludiques, culturelles, sportives et religieuses sont fermées. Seuls les supermarchés et les pharmacies sont ouverts.


MILAN

Depuis hier, dimanche 23 février des mesures de sécurité ont été mises en place dans la ville de Milan.

Ecoles fermées, théâtres, musées, cinémas, bar de 18h00 à 6h00, tout est fermé pendant 7 jours qui pourraient peut-être passer à 14 jours. Il n’y aura donc aucune manifestation sportive, religieuse ou n’importe quelle forme de « réunion » en lieu public.

Les transports en commun, les bureaux publics et les restaurants restent ouverts.



LA FERMETURE DES FRONTIERES

La Roumanie et la France impose la quarantaine à toutes les personnes arrivant de Lombardie et du Veneto après qu’une roumaine, de retour d’un séjour en Italie, a été diagnostiqée le cas numéro 1 de la Roumanie.

L’Autriche annule son bloc aux frontières des trains provenant d’Italie.

La France et les autres pays Européens pensent à une situation préoccupante mais pas au point de fermer les frontières.


ATTENTION – PREMIERES FRAUDES

Des personnes malhonnêtes, habillées en secoureur de l’ATS ou de la Croix Rouge, proposent aux personnes âgées de venir chez elles pour leur faire le prélèvement du coronavirus pour mieux les dérober. Attention et prévenez-les.


LES NUMEROS IMPORTANTS

Les personnes présentant des symptômes de la grippe ne doivent absolument pas se rendre chez le médecin ou à l’hôpital mais appeler le 112.

Ce numéro sert uniquement pour les personnes malades qui doivent vérifier si elles sont contaminées sans se rendre dans un lieu public.

Pour avoir des informations sur le virus, le numéro à appeler est le 1500 ou le 800.89.45.45


#dreammilano #milano #coronavirus #francaisamilan #quarantaine #virus

265 vues