• MyDream

Italie - décret phase 2, officiel!

Mis à jour : avr. 27



Le nouveau décret de la phase 2 de cette période coronavirus est officiel; Giuseppe Conte, président du conseil des ministres a parlé ce soir, dimanche 26 avril.



“Nous devons éviter que la contamination se répande à nouveau – il faut respecter les précautions, même dans les relations avec ses proches: le seul moyen de vivre avec le virus et de maintenir les distances sociales d’au moins 1 mètre”. Et il a ajouté: “la courbe des contaminations pourraient remonter dans les semaines à venir, c’est un risque que nous devons courir”. Ce sont avec ses premières phrases que Giuseppe Conte a débuté son discours à l’Italie après 50 jours de confinement difficile.



Concrètement, qu’est ce qui changera à partir du 4 mai 2020 (et jusqu’au 18 mai 2020):
  • Le prix des masques chirurgicaux devra être uniformisé et égal partout en Italie, 0,50€ (pas de tva sur les masques); de cette façon la spéculation de certaines pharmacies sera stoppée.

  • Possibilité de se déplacer dans la région pour rendre visite à sa famille, dans le respect des distances de sécurité et avec les masques. Mais les regroupements familiaux restent par contre interdits

  • Interdictions de rassemblements dans les lieux publics ou privés.

  • Interdiction de se déplacer entre les régions sauf pour des raisons urgentes de santé ou de travail.

  • Mais possibilité de rentrer dans sa propre habitation de résidence ou de domicile.

  • Les parcs pourront être rouverts dans le respect des précautions de sécurité (et numéro des entrées contrôlé).

  • Activité sportive et motrice autorisée ; 2 mètres de distance pour la sportive et 1 mètre pour la motrice.

  • Autorisées les sessions d’entrainements aux athlètes professionnels et non professionnels, mais sans rassemblements et non ouvertes au public.

  • Les enterrements pourront être à nouveau célébrés, avec un maximum de 15 personnes, avec le port du masque et avec les distances de sécurité respectées. Mais les messes ne sont toujours pas autorisées.

  • Les restaurants pourront offrir en plus du service de livraison, le take away avec les queues pour retirer les commandes, à l’extérieur du restaurant. Ces aliments devront être mangés à la maison ou au bureau.

  • Les premières entreprises à pouvoir repartir sont celles du secteur manufacturier et de la construction, ainsi que la vente en gros, servant à ces 2 secteurs (les protocoles sur la sécurité au travail seront diffusés dans les prochains jours).

  • Les régions devront, de manière journalière, fournir toutes les données médicales et sanitaires au gouvernement, pour leur permettre d’intervenir de manière rapide et de pouvoir “fermer les robinets” comme le dit Giuseppe Conte au cas où la situation deviendrait à nouveau risquée.

  • L'autocertification reste obligatoire; la phase 2 n’est pas un “Via Liberi tutti”. Dans les prochains jours la nouvelle autocertification sera diffusée.

  • Avec 37,5 de fièvre, obligation de rester chez soi




Les éventuelles prochaines étapes:


En fonction des courbes de contamination des prochaines semaines, les futures actions pourraient être les suivantes:



  • Le 18 mai pourront rouvrir les activités de vente au détail, les musées, les bibliothèques et les entrainements sportifs en équipe.

  • Le 1er juin pourront rouvrir les bars, restaurants et toutes les activités concernant le soin de la personne (coiffeurs, centre de beauté, barbiers etc.).

  • Septembre, réouverture des écoles.

  • La situation des stations balnéaires est encore en examen.


Les derniers mots de Giuseppe Conte :

« Nous sommes tous confrontés à une situation très difficile. Un défi très complexe nous attend également dans les mois à venir. Beaucoup d’entre vous souhaiteraient un assouplissement définitif des mesures ; des réactions négatives peuvent donc apparaitre à ce stade et s’appuyer sur la colère, sur la recherche d’un coupable, de s’en prendre à un membre de la famille, à la politique, au gouvernement ou à la presse ou alors nous pouvons chasser le ressentiment et réfléchir à ce que chacun peut faire pour permettre une reprise rapide.

Nous devons jeter les bases du redémarrage du pays. Retrousser nos manches : le gouvernement fera sa part, il y aura une saison intense de réformes pour changer les choses qui ne vont pas dans ce pays depuis longtemps. Nous, avec l’équipe des ministres, ne reculerons pas".


#dreammilano #milano #relocation #coronavirus #decret #phase2 #andratuttobene #smartworking #workingwithkids #milan #expats #demenagement #expatriation